The sanctuary
Bienvenue sur The Sanctuary, une nouvelle académie pour personnes surdoués qui viens d'ouvrir ses portes. Celle-ci se situe sur l'île de Kyushu pour plus de renseignement je vous invite à visiter le forum.

Le staff de The Sanctuary.

The sanctuary

Steampunk
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Les membres du staff vous souhaite la bienvenue sur ce humble forum
Nous cherchons actuellement deux modérateur ! Un modérateur forum et un modérateur cb si vous êtes intéressez contacter Luxière Xéris ou Louhna E. Gallagher par mp.
Les Rps sont ouverts à vos claviers !
Et oui les loulous voilà que le forum à son propre groupe qui est simplement réserver aux membres du forum ou est-il ? ICI

Partagez | 
 

 Louhna Ezechiel Gallagher, La sous directrice arrive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Louhna Ezechiel Gallagher, La sous directrice arrive   Mar 6 Mai - 20:36

▬ MA PRESENTATION
PHRASE PERSONNALISÉE
PRÉNOM • Louhna
NOM • Ezechiel Gallagher
SEXE • Depuis quand faut montrer son entre jambe pour se présenter, ta vus ma gu****??
ÂGE • 25 ans
SURNOM • Lou, Nana, Ouhna
GROUPE • Personnel de l'académie
MÉTIER • Sous-Directrice
ORIGINE(S) • Franco-Américaine
ORIENTATION SEXUELLE • Bisexuelle

POUVOIR • Zephyr

Description : le pouvoir de contrôler le vent comme bon me semble, aussi bien pour créer des tornade, que des bourrasques, ou encore un mur de vent lorsque je suis attaqué. Mais encore aussi lancer des ondes de vent qui découperait presque tout, le bois, les plantes, et même la peau. Mais en aucun cas ne serait efficace contre les matériaux comme le fer, l'argent, la pierre, peu efficace, le bronze, l'or, ce genre de chose. Et pour finir, le capacité de planer dans les airs, sans pour autant voler.

DESCRIPTION PHYSIQUE
8 lignes

"Un esprit sain dans un corps sain.. Du moins on y est presque"

- Nous commencerons par ces joyaux que sont les yeux de Louhna. C'est par un regard de braise profond et subtile à la couleur bleu azur, si ce n'est pas bleu turquoise à la lumière du soleil. Que cette jeune adulte se montre la plus part du temps. Ce qui fait une partie de son charme et aveugle les hommes ou femmes qu’elle séduit, malgré un caractère fortement trempé. Pour rester à la même hauteur, attaquons nous à présent aux cheveux de cette dulcinée. Au départ, durant son enfance, la jeune fille se distinguait de par une chevelure presque mi longue. Leur couleur, différente et peu commune à la plus part des filles de son âge.. des mèches blonde, d'autre un brin foncé. Avec le temps et lors de son adolescence, elle décida de changer radicalement et d'opter pour une couleur rose bonbon.
Louhna est une fille au physique normal bien qu'attirant tout de même. Malgré les apparences, elle veille toujours à garder la ligne, car malgré sa faim parfois gargantuesque, elle mange pour deux oui il faut bien l'avouer. Mais heureusement ne prends pas un kilo en trop au vue du sport qu'elle pratique depuis l'enfance. La jeune femme réduisait sans cesse les calories mangées précédemment par la cigarette et le sport, tâchant de garder donc un poids raisonnable d’environ 55kg pour sa taille.
Louhna possède des cuisses et des fesses tout comme sa poitrine, celle-ci étant bien galbé et suffisamment proportionné. C'est comme si son corps avait été dessiné par un artiste. Notre jeune adulte tient à garder un corps toujours parait à d'éventuelle danger. Ayant la mauvaise habitude de se fourrer dans des ennuies tous aussi épique les uns que les autres. Elle se doit de rester agile, rapide et réactive c'est donc d'un bonnet 90C que Louhna se montre lorsqu'elle est en bikini. Du haut de ses 1m72 et de ses 55 kg de muscle, elle a vite grandit à partir de l’âge de 13 ans et ainsi développer un corps grand et mince.
Un tatouage sur le bas du ventre côté droit et un autre sur la jambe montre bien ce quoi la jeune femme croit le plus au monde. Si un jour la chance vous viens, de pouvoir goutter aux lèvres pulpeuses et au goût sucré, Soyez sure que vous n'oublierez pas pareil baisé. Un visage à la peau douce bien que maquillé de temps en temps, car oui il faut bien se montrer féminine une minimum, si l'on ne veut pas passer pour un garçon manquer.


DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE
8 lignes
Le coeur a ses raisons, que la raisons ne peut comprendre

Teigneuse : C'est depuis son enfance, la jeune femme est devenue peu social dans l'âme. En effet durant les premières années de son adolescence qu'une chose se produisit. Conduisant Louhna à se forger un mental d'acier. Ce fut à partir de ses 16 ans qu'elle devint alors une fille au fort caractère.
Têtue : Lorsque l’on est teigneux, il est bien normal d’être aussi têtue qu’une mule parfois. Ne lâchant pas l’affaire lorsqu’il s’agit de sujets importants à ses yeux.
Impulsive : Louhna est certes une fille calme, mais cela dépend entièrement de la situation, car oui, la jeune femme est très impulsive.
Inexpressive : Notre forte tête sait très bien montrer lorsqu'elle est en colère, mais lorsqu'il s'agit de montrer de la joie ou même de la tristesse sur son visage. Cela devient toujours plus complexe.
Distante et Froide : Louhna a beaucoup de mal à se montrer douce ou gentille, de nombreux événement passé l'on mener à se montrer distante et peu agréable. Car oui pour elle, la confiance se gagne, et difficilement par dessus le marché.
Curieuse : Il ne faut jamais êtres trop curieux, c'est pourtant le cas de Louhna, sa curiosité la conduite bien des fois, là où elle n'aurait pas du aller.
Protectrice : Une véritable amitié mérite toujours d'être préservé et sauvé. C'est un des principes de la jeune femme.
Solidaire : La solidarité chez elle est toujours de mise. Tant que ceux-ci ne lui font pas un jour une crasse, elle saura être présente pour soutenir les gens de son entourage.
Jalouse : Ah la jalousie, aussi bien une belle preuve d'amour qu'un vilain défaut, mieux vaut ne pas tourner autour d'une personne à qui Louhna est très attaché. A moins que celle-ci aime embrasser le sol, dans le cas éventuel. Notre forte tête se fera un rude plaisir d’écarter toute menace, et de faire payer le prix fort aux érudits qui se penseraient plus malin qu'elle.
Douce et Câline: Bien qu'on pourrait la croire aussi rigide qu'un bloc de glace, il arrive rarement mais quand même que Louhna se montre aussi douce et affectueuse qu'un chaton.


VOTRE HISTOIRE
15 ligne-



The Sweetness of Spring


Nous sommes le 13 Avril 1989, et pour la première fois de ma vie, je découvre donc enfin le monde, du moins une infime partie. Je reçois ma première clique aux fesses, me sens enlacer par une couverture puis porté jusqu'aux bras de ma mère. Je suis née un vendredi, à 13h dans le 13ème arrondissement de Paris, à l'hôpital des peupliers. Je pèse 3,2 Kg et suis de groupe sanguin AB+. Ce ne sont pour le moment que de simple détail, mais cela prendra toute son importance plus tard, du moins une chose.

-" C'est une petite fille chérie! Regarde là, elle est déjà si belle. Regarde ses yeux, ce sont les miens, elle va avoir ta couleur de cheveux. Elle me ressemble un peu j'ai l'impression."
* Toute mes félicitations Mr et M Gallagher, par contre j'aurais besoin de savoir son prénom s'il vous plait..*
-" Oui oui Docteur, je vous remercie. Nous allons l'appeler.. Louhna, oui elle s'appellera désormais Louhna."
* Très bien, je vous laisse profiter encore un peu avant de couper le cordon ombilical. *
-" Merci docteur !"

Cela faisait maintenant 3 ans que je venais de naître à l’hôpital, que je grandissais au fur et à mesure que les jours, les semaines passaient. Je commençais à évoluer, mais aussi à muter. Car oui, une chose se produisait à chaque fois que je me sentais en colère. Des bourrasques aussi bien faibles que violente venaient frapper de plein fouet les carreaux de notre maison. Mes parents ne comprenaient pas pourquoi ce phénomène se produisait. Ils pensaient que la météo était juste capricieuse. Mais cela n’aller pas rester sans explication, bien longtemps. Bien souvent, les voisins nous éviter mes parents et moi, pensant que nous étions maudit. Mais tout cela n’était bien sûre que pure absurdité. Je ne rappel  très bien comment mes parents ont réussie à me calmer, durant les années suivantes. Ce fut quelques mois avant noël que ma mère annonçait être à nouveau enceinte. Un petit frère ou une petite sœur allait partager notre vie.  Oui certes j’aurais pu devenir jalouse, et pourtant non. Je me faisais une joie à l’idée d’accueillir une nouvelle personne dans le cercle de notre famille.


The afraid of one surnaturel child


13 Avril 1995, j’ai aujourd’hui  6 ans et mon anniversaire se passe très bien, jusqu’à ce que quelque chose, ou plutôt quelqu’un l’interrompt. C’est le signal, j’entends ma mère crier et appeler mon père pour aller à l’hôpital. Ma petite sœur va bientôt arriver, et il me tarde de la voir. Nous filons donc en direction de l’hôpital le plus proche. Les heures passent et j’entends les cries de ma mère sous les contractions, depuis le couloir. Mais toujours pas ceux de mon petit frère ou ma petite sœur. Je regarde mon père faisant les 200 pas dans le couloir et le questionne. Celui-ci ne me répond pas et s’en va dans la salle d’accouchement. Puis après une longue attente j’entends enfin des cries de bébé, je me précipite alors vers la salle et toque à la porte pour entrer. L’on m’accorde au bout de 5 min le droit de venir.

-«  Maman! Papa! Alors?! C’est une fille? Un garçon? Montrez-moi s’il vous plait. »
* Oui Louhna, une petite seconde.. Voila regarde, c’est une petite fille. Tu as à présent une petite sœur. Nous l’avons appelée « Hope », tu vas devoir veiller sur elle aussi Louhna compris? *
-«  Oui maman, c’est promis, je vais veiller sur elle autant que possible. »


Et voila, ma petite sœur venait de naître. Il me tardait déjà de la voir grandir, de passer du temps avec elle, de la chérir aussi fort que mes parents me chérissaient. Aidant autant que possible mes parents dans leur tâche, mes journées se résumaient à aller à l'école, faire mes devoirs, m'occuper de ma petite sœur, et forcément c'est ce que je préférais. J'attachais autant d'importance à elle qu'à mes parents. Nous aurions pu vivre continuellement comme ça. L'histoire d'une famille parfaite et heureuse, mais le destin en décida autrement. Plus les années passaient, plus j'avais cette sensation de ne pas être comme les autres enfants. Ce doute s'effaça de ma tête au bout de quelques mois. Bien que cela était pour revenir en force plus tard. Je regardais le temps s'écouler, et ma petite sœur qui prenait de l'âge.

Je m'apprêtais dans les jours à venir à fêter mon 10ème anniversaire. A l'école je me montrais intéressé, sérieuse, intelligente, solitaire mais discipliné car je voulais voir sur le visage de mes parents, la fierté d'une fille qui ne demandait qu'à mordre la vie à pleine dent.  Ce fut un soir où mes parents m'avait autorisé à aller chercher ma petite sœur qui se trouvait à l'école à une rue de mon établissement. J'étais tellement excité à l'idée, de pouvoir rentrer avec Hope, juste toutes les deux entre filles. Tout n'allait pas se passer cependant comme je le pensais. Je n'avais pas un sens de l'orientation suffisant pour une tâche aussi simple. Il ne fallut pas plus de quelques minutes pour que je me perde. M'aventurant dans une ruelle qui n'inspirerait pas confiance à un(e) adolescent(e). Deux garçons m’aperçurent au loin puis s'avancèrent vers nous.

*Eh mattes moi ça mec, regarde moi cette poupée, elle est jeune mais elle m'a l'air appétissante. T'en pense quoi? Moi personnellement j'ai faim!*

* Oué, c'est vrai qu'elle ressemble à une poupée, à cette âge là c'est de la viande fraiche comme qui dirait! Je m'en ferais bien un casse dalle, je suis en manque depuis un moment! Ta quel âge petite? C'est du combien ta poitrine? J'ai une bonne grosse sucette pour vous deux les filles..*

Mon regards croisa ceux des deux lascars, je sentais que les choses allait mal tourner. Et malheureusement je n'ai pas en position de supériorité. Je dirais même que j'avais peur, peut être pas autant que Hope que j'entendais. Mais suffisamment pour me paralyser sur place un moment. Hope répliqua d'ailleurs quelques mots qui me donnèrent un semblant de courage.

" Louhna.. j'ai peur.. ils me font peur les deux messieurs.. Allons nous en.. je veux rentrer à la maison.. Je veux voir papa et maman.."

-" On s'en va petite soeur, maman et papa nous ont dit de ne jamais parler aux inconnus, ne t'inquiète pas il ne t'arrivera rien, c'est promis."

*Oh là vous comptez nous abandonner comme ça.. C'est pas bien de vouloir partir à la sauvette..! Viens par là toi!*

Dis le moins agés des deux attrapant Hope par la main et la tirant vers lui pour pointer un couteau sous sa gorge. Le plus âgés des deux m'attrapant à mon tour pour m'arracher mes vêtement.

_" Non arrêtez! Ne lui faites rien de mal! Laissez là partir! Je vous en supplie! Ne lui faites pas mal, épargnez là!

Hope se mit alors à crier de tout son être apeuré, effrayé de ce qui se passait. L'homme qui la tenait lui découpa ses vêtements à l'aide de son couteau. Il l'a regardait d'un œil pervers et malsain. Hope se mit alors à hurler de peur provoquant chez moi des appels à l'aide. Des larmes coulant à flot sur mes joues. Je me sentis d'un coup m’évanouir puis revenir à moi. Quelque chose cependant n'était pas normal. Je sentis une bourrasque se projeté depuis ma position, envoyant valser l'homme qui me tenait, ainsi que l'autre qui tenait Hope. Une chose cependant me surpris, je n'avais à ce moment pas le moindre contrôle de mon corps. Mes mains bougeaient toutes seule, envoyant des bourrasques contres les individus. Une fois le danger écartés, je me sentis redescendre au sol et essayer d'avancer vers Hope pour la calmer et la rassurer. Ses cris avaient attiré l'attention de plusieurs personne même si celle-ci ne s’étaient pas designer nous porter secoure. A part une personne qui, semblait il, avait fait signe à deux agents de police. Lesquels étaient venus dans cette ruelle dans laquelle nous nous trouvions.

Évidemment, je me doutais que l'on se retrouverais au commissariat, et que les parents serait appelé. Mon regards balayait les environs autour de nous. La peur me pris à nouveau, mais cette fois-ci, ce furent des sanglots de honte et de tristesse profondes qui m'envahirent. Car je me doutais parfaitement de la réaction que nos parents allaient avoir. Je m’inquiétais cependant plus pour Hope que pour moi même. Oui je l'avais protégé mais pas suffisamment pour lui éviter l'état dans lequel elle était à présent. Son visage montrer une expression presque sinistre. Je pouvais déceler de la peur, une tristesse sans fin, une paralysie facial suite à un état de choc, bref. Ce fut comme-ci Hope s'était figer en état de traumatisme, de manière à se protéger du monde qui l'entourait.


* Louhna! Hope! Mes enfants!! Vous n'avez rien.. Seigneurs que s'est il passé??!*

*Calmez vous madame Gallagher, vos filles sont en parfaites santé, et fort heureusement pour elle. On les a retrouvés dans une ruelle malfamées. Je ne sais pas ce qu'elles y faisait mais elles n'ont rien. Mis à part leur vêtements déchirés, nous n'avons pas détecté de trace d'armes blanches ou de viol, ou que sais-je encore.* dit l'inspecteur de police qui nous avez pris en charge à notre arrivé.

Je ne pus m'empêcher de sangloter, puis de pleurer, répétant à mes parents que j'étais désolé, que j'avais tout fait pour protégé Hope. Mon corps tremblait, essayant de me lever pour aller dans les bras de mon père, les larmes au yeux. Nous finîmes par rentrer à la maison, et Hope n'avait toujours pas décrocher un mot. Dans la voiture je lui avait tenus la mains tout le long du trajet, mais elle n'eut aucune réaction, pas même un haussement de scil. Cet incident provoqua un changement chez mes parents, vis à vis de moi au fil du temps et cela n'allait pas s'améliorer. Je remarquais qu'à chaque années passées, mes parents me dénigraient au profit d'Hope. Je compris au début qu'ils m'en voulaient à cause de l'incident. Jusqu'au jour où ils commencèrent à m'enfermer dans ma chambre à chacune de leur sorties. Bien sûre Hope pouvait se balader comme elle le désirait dans la maison, mais apparemment moi je ne devais plus l'approcher.


A teenage girl like no other


J'avais à présent 14 ans et la vie me semblait sombre et triste chaque jour qui passait. Un journée que je pensais comme les autres, ma mère vint à m'enfermer comme à l'habitude dans ma chambre. Je compris tout de suite qu'ils allaient sortir, mais ce qu'elle ne savait pas, c'est que j'avais trouvé un outil dans le garage afin de m'évader de ma chambre. Bizarrement, ce fut grâce à mon père que je pus trouver cet objet. Il m'avait laissé un mot, me disant qu'il désirait que je veille sur ma petite soeur, et n'avait contre moi aucune rancœur depuis l'incident. Je sortis donc, et me dirigea vers la cuisine où j'aperçus Hope figer devant le four en marche. Ce fut alors une surprise totale, lorsque celle-ci tourna lentement la tête vers moi, chuchotant quelques mots.

* Louh...na.. Merci.. de m'avoir.. protégé.. Tu m'as.. sauvé la.. vie..*

Je réalisais à ce moment que ma sœur commençait à guérir de son traumatisme. Elle qui s'était tut des semaines durant. Elle avait enfin trouvé la force de parler, bien que difficilement. Je me précipitais vers elle et la pris dans mes bras. L'enlaçant fortement, et laissant des larmes de joie couler le long de mon visage. Mon souhait s'était enfin réalisé, après tant d'attente, Hope était sur la voie de la guérison. Du moins c'était là ma pensée.

-" Hope! Hope! Tu as parlé! comment te sens tu? Je te demande pardon! Je n'ai pas su te protéger mieux que cela.. Enfin c'est n'est plus important. Tu reprends enfin tes esprits, j'en suis si heureuse..J'ai eu peur tout ce temps que tu ne guérisse jamais de ton état!"

Malheureusement ce moment de joie ne dura pas longtemps, je n'entendis pas nos parents rentrer. Je fus alors surprise coller à Hope, ma mère vint à nous séparer, d'une manière brutale. Et me poussa contre un coin de la cuisine, puis se tourna vers moi. Je sentis alors une claque volé et venir faire rougir ma joue. A ce moment là, je ne dis rien. Je me contentais de pointer Hope du doigt en murmurant de la regarder. Elle ne comprenait pas pourquoi et me rabaissa des minutes durant. Essayant de m'enfoncer moralement et me faire culpabiliser d'avantage sur l'état d'Hope. Je me mis alors à crier, pour lui faire comprendre que Hope était en phase de guérison. Sentant à nouveau ma joue rougir, cette claque fut pour moi la goute d'eau qui avait fait débordé le vase. Dès lors je me sentis partir en état de transe, mais cette fois ci. Une chose nouvelle se produisit, je pus sentir du fond de mon coeur, une haine enfouie au fin fond de moi même surgir. Mes yeux virèrent au blanc pale tandis que des bourrasque se propageaient dans la maison. Mon père qui venait juste de rentrer se précipita vers moi afin de me calmer, mais celui-ci fut propulsé contre le frigo. Quand à ma mère elle fut propulsé vers la fenêtre qui se brisa sous le choc.

Hope elle regarda la scène caché sous une table. Bizarrement la table sous laquelle celle-ci se tenait ne bougeait pas d'un poil. Ma colère s'estompa après un moment, quand à moi, je perdis mes esprits. A mon réveil, alors que je regardais autour de moi, rien ne me paraissait familiers. Je vis Hope près de moi et essayais de me souvenir. Je me trouvais à cette instant à l'hôpital dans une chambre double. Elle qui dormait tranquillement se réveilla après un moment. Je posais alors mille et une question à propos de ce qui s'était passé, où se trouvait nos parents, et pourquoi nous étions à l'hôpital. Elle me dis alors que nos parents étaient tout deux dans un comas profond. Hope commença à pleurer en me pointant du doigt, me traitant de meurtrière. Ces mots me firent monter les larmes aux yeux. Je n'avais jamais souhaiter pareil chose, surtout venant d'Hope.


Essayant de reprendre mes esprits, je séchais mes larmes et pris toutes mes affaires et m'enfuis de l'hôpital sans Hope à mes côtés. Je courus aussi vite que je pus, prenant la direction de notre maison pour constater les dégâts. Le périmètre avait était bloqué par des bande de police. Je n'attendis pas une seconde de plus et pénétra à l'intérieur afin de prendre le reste de mes affaires pour les empiler dans la valise de mon père. Ainsi que dans mon sac de voyage. A ma sortie de notre maison, mon regard se posa sur un homme juste devant moi. J'avais le sentiment de l'avoir déjà vu auparavant, et mes doutes se confirmèrent lorsque j'entendis sa voie dans ma tête.

* Alors comme ça tu as pris ta décision.. La fuite. Je sais ce que tu es et je sais que tu n'es pas une méchante fille. Mais tu peux me croire la fuite n'est pas une solution. En revanche tu peux me suivre pour obtenir des réponses à tes questions. Ainsi que d'apprendre à contrôler ton pouvoir, car non tu n'es pas la seule à savoir faire preuve de ce genre de manifestation surnaturel. Si tu ne veux plus causer de tords à tes proches et trouver le pardon pour tes erreur. Je suis disposé à te venir en aide et à te former.*

Je ne me fis pas attendre et sans discuter, je le suivis. Partant pour une nouvelle vie. J'avais pris soin d'écrire une lettre à ma tante avec un jouet d'Hope dans un paquet. Nous nous dirigeâmes à la poste la plus proche, l'homme m'attendis à la sortie. Le temps pour moi de livrer le colis avec la lettre au guichet, puis de revenir. Quittant la poste, je me dirigeais aux côtés de l'inconnue vers l'aéroport afin de prendre l’avion en direction du Japon.

私の人生
PRÉNOM • Allons c'est choses là ne se dise pas..
SEXE • Je ne dirais rien, (pour le moment)
ÂGE • Je suis âgée c'est tout ce qu'il y a à savoir

DOUBLE-COMPTE • Aucun
VOTRE PRÉSENCE SUR LE FORUM • tout les jours voyons! C'est un plaisir de venir ici =)
COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM • Par le fonda, une vrai crème d'ailleurs miam miam *_*

CODE DU RÈGLEMENT • [Code validay]
AUTRE • J'adore manger Lulu =3
   
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °


Dernière édition par Louhna E. Gallagher le Ven 13 Juin - 21:31, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luxière Xéris

avatar

Messages : 384
Date d'inscription : 01/01/2012
Age : 35
Localisation : Derrière vous

Carte D'Identité
Fiche Technique:
Fiche Technique1er Trimestre2ème Trimestre3ème Trimestre
Nbre de Votes
Cumule des Votes
Argent
Niveau du perso

Carnet de vie du personnage:

MessageSujet: Re: Louhna Ezechiel Gallagher, La sous directrice arrive   Mar 6 Mai - 21:01

Louhnaaaaaaa <3 Tu sais que je t'adore toi *o*

Welcome chez les fous *sort*

~OoO~OoO~OoO~OoO~OoO~OoO~OoO~OoO~OoO~


Roses:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-sanctuary.forumgratuit.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louhna Ezechiel Gallagher, La sous directrice arrive   Jeu 5 Juin - 21:40

Merci mon lulu c'est gentil.
En attendant voilà, j'ai enfiin terminééé ma fiiiiiiiiiiiiiiche! * Soupire de soulagement*
Il était temps, je te laisse Lulu ou Sanae, me dire s'il reste des choses à corriger. Et me mettre ma couleur *_*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louhna Ezechiel Gallagher, La sous directrice arrive   Ven 6 Juin - 7:17

Youpi !! *Va lire la suite de ta fiche comme je te l'avais dit* Razz
Revenir en haut Aller en bas
Luxière Xéris

avatar

Messages : 384
Date d'inscription : 01/01/2012
Age : 35
Localisation : Derrière vous

Carte D'Identité
Fiche Technique:
Fiche Technique1er Trimestre2ème Trimestre3ème Trimestre
Nbre de Votes
Cumule des Votes
Argent
Niveau du perso

Carnet de vie du personnage:

MessageSujet: Re: Louhna Ezechiel Gallagher, La sous directrice arrive   Ven 6 Juin - 10:51

Kyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa mon expression lorsque j'ai vu la taille de l'histoire mais, perso j'adore j'accroche et tout le tralalala...

Enfin bref VALIDOCHE tu sais ce qu'il te reste à faire demande de logement, fiche de lien, de rp demande de rp et let's go pour le show et surtout oublie pas de vote timer \o/

~OoO~OoO~OoO~OoO~OoO~OoO~OoO~OoO~OoO~


Roses:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-sanctuary.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Louhna Ezechiel Gallagher, La sous directrice arrive   

Revenir en haut Aller en bas
 
Louhna Ezechiel Gallagher, La sous directrice arrive
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous Directrice & Assitante personnelle : Harley Lockhearth
» Le Goelan arrive dans les sous sols du Louvre
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The sanctuary :: Départ :: Présentations en attente :: Validées-
Sauter vers: